Henriette Valium
(Quebec)


Pour « ceusses » qui ne sont pas encore au courant, Henriette Valium n'est pas une fille et son œuvre ne relève pas vraiment de la dentelle pour grand-mères. Star de l'underground punk québécois, voilà une bonne vingtaine d'années qu'il auto-édite en quelques centaines d'exemplaires aussitôt rarissimes ses bandes dessinées toxiques, enfin réunies dans un livre au format géant édité par l'Association. Le Dernier Cri a édité parallèlement une partie des images/collages de l'œuvre Valiumesque. Mais les premiers à l'éditer en France furent les petits lillois de la chienne en 1987. Maniériste maniaque et distingué Valium ne laisse pas un blanc dans ses pages, un régal pour la rétine !