Dimitri Vazemsky

« Le jubilant Dimitri Vazemsky » (Haydée Saberan, Libération), « possède surtout le talent rare de savoir marier la rigueur du récit à la magie d'images poétiques » (escales des lettres), « pour Vazemsky l'écriture et l'édition sont devenues une seule et même aventure, placée sous le signe de la rencontre et des voyages (le comptoir du livre, liège). « Inclassable Vazemsky... Ecrivain ? Editeur ? Plasticien ? Dilettante professionnel ou guetteur de sens ? Tout cela à la fois ? On cherche ses livres côté librairie, on les retrouve côté galerie ou musée. On pense qu'il joue avec les mots, et le voilà occupé à jongler avec les images, des photos, à composer de savoureux livres-objets. Bref il cultive l'éclectisme. » (Pays du nord) « Mille projets sont déjà en route. » (Le vrai Journal) « L'homme qui veut écrire une phrase de deux kilomètres de long sur une plage du nord (Stéphane Paoli, France Inter), « n'en est pas à son coup d'essai. » (Marie claire) « Il est une sorte de Sophie Calle au masculin." (Geoffroy Deffrennes, La voix du Nord) « Un drôle de passionnant jeune homme. » (François Reynaert, le Nouvel Obs), « une sorte de Ben Laden local » (Nord Eclair)... « L'étonnant Dimitri sait faire parler de lui. » (Le point).